Chaostheory Episode 17 : Star Wars: avant, pendant et après les films

de | 2 décembre 2015
******EPISODE SPÉCIAL (version longue)*******
 
 
Il y a très longtemps (38 ans), dans un pays lointain, très lointain (les USA)…
STAR WARS !
A l’approche du 7ème opus, l’équipe de Chaos Theory est passée en vitesse lumière pour vous parler, non des films, mais de tout ce qu’il y a autour.
Pour ce faire, le podcast accueille deux invités : Yvan West Laurence, ancien rédac’ chef d’Animeland et grand connaisseur de la saga, et Antonio Moreno, qui jadis chapeautait les community managers du MMO Star Wars : The Old Republic, et qui ne sera pas en reste.
Ensemble, nous évoquerons les origines du mythe et de l’univers, nous décrirons tout ce qui a été produit autour des films (bouquins, séries, jeux vidéos, comics, mangas, jouets…), nous taperons comme il se doit sur la Prélogie, et nous spéculerons sur le contenu de l’épisode VII et sur les changements que pourraient apporter le rachat de la licence Star Wars par Disney.
Et comme c’est un hors-série, il est deux fois plus long que les épisodes habituels de votre podcast ! alors…
…Que la Force soit avec vous (au moins le temps de l’épisode).
 
00:01:39: Présentation des invités
00:07:17: Avant la Grande Saga: origine historique de Star Wars
00:24:18: Inspirations de la Force
00:33:31: Inspirations visuelles
00:41:20: Inspirations cinématographiques
01:15:12: L’Ancienne République
01:29:40: Première pause musicale
01:33:24: Le Pendant de l’Histoire
01:33:47: Le Holiday Special
01:42:00: Les films sur les Ewoks
01:55:16: Les séries
02:18:02: Les comics
02:36:49: Les jeux-vidéos
02:59:20: Merchandising et jouets.
03:15:00: Seconde pause musicale
03:18:10: La Prélogie
03:51:15: L’avenir de Star Wars dans le portfolio Disney
04:25:10: Remerciements des invités
 
Vous pouvez le télécharger ici :  http://www.chaostheory.fr/episode/ep17/ctep17.mp3 (clic droit enregister sous)
l’écouter ici :  

| Open Player in New Window

  et toujours sur itunes, podcast addcit,  en recherchant chaostheory podcast (pas les méchant ricains les autres)

 

17 réflexions au sujet de « Chaostheory Episode 17 : Star Wars: avant, pendant et après les films »

  1. Tony Moreno

    Annexe 1 – Je rectifie ce que j’ai dit pendant le podcast où j’explique qu’Obi-Wan Kenobi s’exile sur Tatooine car c’est une planète qui est hostile à l’Empire. En réalité c’est pour garder un oeil sur Luke Skywalker.

    Répondre
    1. Yvan WEST LAURENCE

      Tu avais dit ça ?
      Ouais il garde un oeil sur Luke… Pendant genre 20 ou 25 ans… A jouer les bédouins qui fait peur aux Tusken raiders. 🙂

      Répondre
  2. Luuke

    Je passe par ici grâce à la pub que ce bon vieux Antonio (toujours aussi charmeur à ce que j’entends :p ) vous a fait. Très intéressant podcast au passage.

    Je me permets (en tant qu’encyclopédiste semi-amateur) quelques remarques à l’attention des participants comme des lecteurs 😉 :

    – La partie mythographique (si l’on peut dire) est fort bien mené, les réflexions de l’intervenant sont très intéressantes, bien qu’un peu orienté vers l’aspect chrétien et germanique, et l’on oublie par exemple le rapport aux mythes grecs. Il n’empêche que j’ai beaucoup appris en vous écoutant. Mais surtout, il y a un petit raccourci qu’il faut éviter : George Lucas n’a pas le même rapport aux mythes que nous européens pouvons avoir par ancrage culturel. Sa culture est plus… artificielle sur le sujet et lui vient surtout de ses études, notamment son maître à penser sur le sujet du mythe et de la narration : Joseph Campbell. L’étude des inspirations de Gl est toujours un sujet passionnant et vous m’avez donné envie de me replonger dans le livre justement dédié à ce sujet : Star Wars, La Magie du Mythe.
    Rapidement, les chevaliers Jedi sont aussi inspirés du moine-combattant bouddhiste.

    – Concernant la Force, l’inspiration orientale est significative, oui. Cependant, elle n’est pas entièrement juxtaposée aux principes évoqués. La Force ne s’exprime que part l’aspect biologique (l’Univers Etendu voyait ce champ de définition étendu aux formes de vie siliconés, mais ce n’est plus canon ^^). Il n’a jamais été question dans la littérature officielle canon que la Force pouvait s’exprimer par les objets (sauf cas particuliers, comme certains cristaux), seulement qu’elle était présente partout. L’orientation biologique de la Force est d’ailleurs mise en avant dans la saison 6 de la série d’animation The Clone Wars, où Yoda voyage sur une planète d’origine de la Force (dernière réelle apport de George Lucas sur cet aspect de la saga), suggérant une forme de panspermie galactique de la Force. L’UE suggérait déjà cette idée, puisque les extragalactiques tels que les Yuuzhan Vong était insensible à la Force, qui n’existait pas dans leur galaxie. Du reste, c’est un champ d’énergie, mais bien heureusement, ils n’ont pas trop essayé de l’expliquer… Par contre ils nous ont bien pris la tête avec le mythe de Mortis (et ça je vais éviter d’en parler).
    Dernière chose sur le sujet, concernant l’équilibre, il ne faut pas oublier que Luke conserve l’équilibre en lui-même après la mort des Jedi (Obi-Wan et Yoda) et des Sith (Vader et Palpatine). En fait, on ne peut même pas affirmer avec certitude que Luke est un Jedi à la fin de l’Episode VI. Dans la trilogie originale, sa garde-robe passe du blanc au gris puis au noir, suggère qu’il s’enfonce peu à peu dans les ténèbres, mais le dénouement laisse penser qu’il fait la paix en lui-même de la Force. Ce qui ne suggère pas qu’Anakin n’est pas l’Elu, au contraire, il reste toujours l’exécuteur de la prophétie, mais Luke est le résultat final. Reste à voir comme l’Episode VII va démonter cela… ^^.

    – Pour ce qui est des duels de la trilogie originale, dans le premier film en tout cas, le style de combat est influencé par Alec Guinness. Vétéran des films de caps et d’épées, ses quelques échanges avec Darth Vader sont caractérisés par un style proche de l’escrime, le maintien du sabre étant bien plus bas que ce qu’on a vu ensuite. A savoir aussi qu’en plus de l’anecdote raconté sur les effets, il faut savoir que les lames des sabres étaient particulièrement fragile à l’époque et que donner des coups trop prononcés, c’était l’assurance d’un défaut de matériel et d’une scène à refaire.

    – Je corrige Antonio sur le titre des livres, il s’agit du Manuel du Jedi et du Livre des Sith (très bons bouquins au passage). Dans la même série, il y a le Code du Chasseurs de Primes et les Carnets de l’Empire.

    – Le casque de Darth Vader propose une double inspiration : oui, celle du masque samurai, qui avait pour but d’effrayer ses ennemies, logique reprise dans les tatouages de Darth Maul, mais aussi dans les casque stormtrooper, voir même dans les droïde de combat dont la tête est sensé représenté un crâne de némoïdien ; mais aussi celle, évoqué juste avant de l’Allemagne du Third Reich (pour les uniformes style Hugo Boss) : la forme du casque rappelant le casque allemand.
    Pareil que pour Jospeh Campbell, mais cette fois-ci, ça mérite le châtiment du Rancor, voir du Sarlacc (Antonio peut voir montrer le chemin dans SWTOR 😉 ) : vous oubliez l’immense travail de Ralph McQuarrie, qui plus est intervenant direct cet fois-ci. La grande majorité de l’esthétique de Star Wars lui est attribué, même pour la prélogie, les séries d’animations et les prochains films, car il est considéré comme l’inspiration ultime par tout Lucasfilm.

    – Pour l’ « oubli » des Jedi, c’est une conséquence du totalitarisme de l’Empire, c’est un sujet particulièrement tabou et donc évidemment ça marque les esprits de manière d’une façon telle que les individus ne s’autorisent pas à y penser et donc à l’oublier. Sans oublier que la Galaxie a été manipulée pour croire que les Jedi ont trahi la République, ce qui n’aide pas.
    A savoir qu’il semblerait que cette logique soit poursuivi dans l’Episode VII, mais je n’en dirais pas plus.

    – Les westerns ont aussi influencés Star Wars, en tout cas en ce qui concerne Tatooine… les Tuskens reprennent notamment ce vieux (et maintenant tabou) topos narratif de l’indien sauvage agressif.

    – Je vais devoir contredire et/ou préciser les propos d’Antonio sur la partie « Old Republic » de l’univers Star Wars et les informations annexes (désolé ^^). Son apparition ne date pas de 2003 avec la sortie du jeu Knights of the Old Republic. Avant ça, se déroulant entre 5 000 et 3 986 ans avant les films (an 0 = Bataille de Yavin = Episode IV), sortait entre 1996 et 1998 la série de comics Tales of the Jedi, qui virent l’apparition d’Exar Kun, des Sith (l’espèce) , les premières traces de la culture mandalorienne, l’explication des temples massassis de Yavin IV et bien d’autres choses. KOTOR et SWTOR en sont les suites plus ou moins directes. Pour l’anecdote, un des arcs de la série de comics portait le nom de KOTOR 😉 (une autre série complétement de comics portera aussi ce nom).
    L’Ancienne République s’étale de -25 000 à -19 (Episode III), avant on appelle ça la période pré-républicaine, avec des histoires intéressantes commençant vers -35 000.
    L’Holocron, géré par Leland Chee alias le Gardien de l’Holocron (my master !), est une base de données interne dépendant auparavant du service Licensing de Lucasfilm, mais maintenant elle est au service du Story Group (qui a bien plus le contrôle), qui s’assure de la cohérence des nouvelles œuvres Canon.
    La définition du Canon n’est pas mauvaise, mais attention, c’est THE Clone Wars et non Clone Wars (une toute autre série d’animation ^^) et après avril 2014(date d’annonce) sortiront encore des œuvres Legends jusqu’en septembre 2014. Puis après, les jeux de table de Fantasy Flight Games continuent d’avoir l’autorisation de publier des contenu relatifs à l’UE/Legends et, comme l’a dit Antonio, SWTOR continu d’être mis à jour au sein de Legends.
    Concernant le premier contact Empire/République (dans Tales of the Jedi), il se déroule en -5 000 lorsque des explorateurs découvrent par hasard l’Empire Sith, alors en guerre civile et Exar Kun les manipule pour prendre le contrôle de la société Sith avec la « menace » de la République comme motivation. C’est ce qu’on appelle la Grande Guerre de l’Hyperespace.
    Dans KOTOR (-3 956), ce n’est pas l’Empire Sith à proprement parlé, mais sa descendance indirecte, par le biais de deux Jedi corrompu (Revan et Malak), qui va servir d’antagoniste. On parle ici de Guerre Civile Jedi.
    L’ensemble des conflits Sith/Jedi ne dure que 5 000 ans, 1/5 de la durée de l’existence de la République. La disparition des Sith est marquée en -1 000 suite aux mille ans des Nouvelles Guerres Sith, après de gros affrontement sur Ruusan et l’utilisation d’une bombe psychique par Dark Bane, afin d’assassiner les autres Sith et plonger l’Ordre Sith dans l’ombre et la clandestinité, en créant au passage la Règle des Deux (un Maître, un Apprenti).
    Ah non, je ne peux pas laisser dire que les Chasseurs de Primes sont tous des mandaloriens et vice-versa ! Les mandaloriens sont une culture de guerriers nomades intergalactiques, souvent alliés aux Sith parce qu’ils cherchent toujours à se mesurer à des défis important (la République étant le gouvernent galactique, c’est l’adversaire idéal pour eux). Certains ont choisi de devenir des chasseurs de primes dans les périodes sombres de leur histoire, parce que sinon ce sont des bandes de guerriers formidables qui ont d’ailleurs dévastés la Bordure Galactique dans les années qui ont précédé la Guerre Civile Jedi au cours des Guerres Mandaloriennes ^^. Dans les films, ils sont vraiment dans une période de déclin total par contre. [Attention, ne pas confondre le Blocus Mandalorien qui dure un an pendant la Grande Guerre Galactique précédant SWTOR et les Guerres Mandaloriennes bien plus meurtrières.]
    La date exacte de SWTOR (et dieu sait que j’ai bataillé pour avoir une confirmation d’un des auteurs du jeu ^^) c’est -3 640 sur l’ensemble du jeu. Le Traité de Coruscant c’est -3 653, faisant suite à la Grande Guerre Galactique qui dure depuis -3 681. Et puis Dark Malgus ce n’est pas vraiment le grand méchant, Vitiate (l’Empire Sith) à quand même tellement plus de profondeur (le type veut juste bouffer la galaxie toute cru, sympa ^^).
    Pour les titres des bouquins VF : Alliance Fatale, Complots, Revan et Annihilation (t’étais pas loin ! ^^).
    A savoir que Revan a failli apparaitre dans un épisode de The Clone Wars (son modèle 3D était prêt).
    Satele Shan est la descendante de Revan et Bastila, pas leur enfant direct (sinon elle aurait 300 ans ^^).
    Pour ce qui est du Journal de Maître Gnost-Dural, il est très difficile à trouver car n’a été imprimé que pour l’édition collector de SWTOR.
    Antonio fait référence à la série de vidéo appelé Chronologie Galactique (facilement trouvable sur Youtube aussi).

    – Non, les œuvres pot-Episode VI n’allait pas jusque 20 ans après, mais 40 après, voir même une série de comics se passant 120 après ^^. Donc oui, la liberté créatrice est vraiment trop limitée.
    Coruscant est créé par Timothy Zahn. Aayla Secura est une création de John Ostrander et Jan Duursema (scénariste/dessinatrice comics), Lucas a juste été séduit par la couverture du comics, sans rien en lire ^^.

    Je m’arrête là pour ce soir, sinon je ne vais pas avoir le temps d’écrire un papier sur le prochain contenu de SWTOR annoncé ce matin sur Twitch :p . Si mes précisions ne vous ont pas trop soulé, je remettrais le couvert demain ^^ .

    Répondre
  3. Chaos Auteur de l’article

    Ah mais tes précisions loin de saouler, sont vraiment vraiment les bienvenues, on a essayé de boucher un peu les trous et tu bouches les trous des trous, merci à toi et on attend avec impatience la suite 🙂

    Répondre
  4. Tchoupi

    Juste pour compléter la rectification sur la mythologie. je n’ai pas voulu entrer dans les détails, mais si je présente surtout des exemples germaniques (que je connais plus), le mythe du héros est commun à la sphère indo-européenne (en gros, l’inde et l’Europe et leurs descendants dont les USA). les héros grecs sont aussi associés aux destins que les héros germaniques et tout aussi incapables de s’en sortir.
    inconsciement, nous autres qui vivons d
    maintenant, tout cela reste évidement théorique et discutable,

    Répondre
    1. Tchoupi

      mince, un « enter » de trop. donc :
      inconsciemment, nous autres qui vivons dans une culture de ce genre avons tendance à avoir une représentation du héros sous cette forme.essayez de vous rappeler la dernière fois que vous avez lu une histoire de niveau épopée où le héros faisait vraiment « ce qu’il voulait » ?
      la plus part du temps, il n’a pas le choix (et « le seigneur des anneaux » en est un exemple).

      C’est d’ailleurs une différence avec le christianisme catholique où l’Homme est sensé être libre de ses choix et responsable de son destin, c’est pour cela que je ne pense pas que Starwars ai puisé dans la pensée chrétienne mais plutôt dans des notions plus anciennes.

      Maintenant, tout cela reste évidement théorique et discutable…

      Répondre
        1. Luuke

          J’avais mal compris cette partie, en effet 😉 .

          Complétement hors-sujet, cette analyse du « héros » victime du destin, je la retrouve actuellement dans l’œuvre de Dan Simmons, Hyperion, que j’ai fini de lire hier soir. Une excellente lecture que je conseille à tous.

          Répondre
          1. Tchoupi

            ou alors, je me suis mal expliqué 😉

            Et bien pour être complet, il faudrait en fait plusieurs heures sur ces théories des indo-européens, du mythe du héros, du mythe du guerrier, de l’analyse tri-fonctionnelle, de tout ce qu’à dit Georges Dumézil et ce qui a été contesté (voire contredit) depuis…

            et après, je ne peux dire que « ça a peut-être influencé Lucas, sans qu’il en soit conscient, et ça a sans doute fait qu’on a adhéré à Starwars puisque ça réveillait des trucs qu’on connaît »

            et tout ceci jusqu’à ce que quelqu’un sorte un truc plus crédible, œuf corse (qui se dit « ovu » en passant)

  5. Luuke

    Bon, un peu en retard sur le planing (j’avais piscine… heu partiels, pardon !), voici mes commentaires sur la seconde partie 😉 :

    -Bon déjà, je ne vous remercie pas pour ce souvenir désagréable ravivé par la pause musicale :’( .

    -En passant, le Jour de la Vie est aussi un évènement en jeu dans SWTOR 😉 et on y arrive bientôt.

    -SW Holiday Special (estimation des vues lors de la diffusion : 13 millions) est considéré canon au sein de la continuité Legends ! De manière générale, l’œuvre est considéré au sein de cette continuité comme étant S-canon (secondaire), mais de nombreux éléments de l’émission furent repris dans d’autres œuvres (ex : la famille de Chewbacca) et sont donc considéré C-canon.
    J’en profite pour expliquer les niveaux de canon de l’UE/Legends. Du fait des problématiques de continuités qui ne sont apparus que tardivement au sein de Lucasfilm (Holocron créé en 99), différents niveaux ont été établi : G , T, C, S et N. Ils correspondent respectivement aux films (G = George Lucas), à The Clone Wars (T), à la majorité des œuvres (C), aux vielles œuvres (S) et enfin à ce qui sort du canon (N).
    A savoir qu’on parle de canon et Canon. Sans majuscule, cela correspond aux faits établis au sein d’une continuité. Avec une majuscule, on parle alors de la nouvelle continuité.
    La famille de Chewbacca (au sein de Legends) : Attichitcuk (père), Mallatobuck (femme), Lumpawaroo (fils).
    Le Muppet Show avec Star Wars date de 1980 > http://muppet.wikia.com/wiki/Episode_417:_Star_Wars

    -Charal, la sorcière dans La Bataille d’Endor, est une Sorcière de la Nuit de Dathomir. Sa transformation en Corbeau est bel et bien canon (Legends), et est permise par un artefact du Côté Obscur appelé Talisman de Transformation. N’espérez pas de moi de vous en présenter la logique :p , il n’y en a pas.
    La créature rapide s’appelle un Teek. Star Tours c’est 1987 😉 .
    Quant à Treek, la compagnon ewok de SWTOR, son histoire est qu’elle a découvert un vaisseau qui s’est crashé sur Endor et à rejoint le reste de la galaxie ainsi, laissant Endor dans l’ombre.
    Le vaisseau de la famille Towani et celles-ci n’a aucun lien avec l’Alliance Rebelle.

    -Star Wars: Droids (comic), 8 issues, 1986-87.

    -En ce qui me concerne, je suis un grand amoureux de Clone Wars ^^. La série est Legends.

    -The Clone Wars, ça commence en 2008.
    Je conseille particulièrement l’arc sur la Bataille d’Umbara, un pastiche des films de guerre du Vietnam.
    La série a créé un schisme au sein de la communauté, du fait du non-respect par Lucas de l’UE, qui entre constamment en conflit avec la série (ex : les ordres de contingences et la culture mandalorienne des clones dans les romans de Karen Traviss vs les puces de contrôle des clones dans la série, par exemple).
    Aurra Sing a bien les doigts longs dans l’Episode I : http://vignette2.wikia.nocookie.net/starwars/images/6/66/Aurra_sing_ep1.png/revision/latest?cb=20130710035257
    Je me permets un avis totalement contraire, mais Grievous est ridicule dans The Clone Wars, il n’a rien d’un badass, il est toujours mis en difficulté et n’a jamais réellement les projecteurs sur lui (le coup de son vaisseau Malevolent est par exemple très réducteur, le réduisant à un « tacticien charognard »). Or Clone Wars dans ses saisons 2 et 3 dépeint un personnage totalement hallucinant tellement rien ne l’arrête. Les scènes sur Hypori et Coruscant vont dans ce sens-là et seul Windu lui tient tête (et dans Legends, c’est lui qui est à l’origine de son défaut de respiration). Les comics ont aussi beaucoup contribué au développement d’un personnage très impressionnant. TCW le montre trop souvent perdre à mon goût. (Et je me demande si certains d’entre vous ne confondent pas TCW et CW, comme l’intervenant disant l’avoir vu avant l’Episode III, ce qui désigne donc CW et non TCW).
    C’est un Kaleesh ( http://www.starwars-holonet.com/encyclopedie/espece-kaleesh.html ) et Antonio se souviendra certainement qu’un membre de cette espèce est aussi compagnon de la classe de l’Inquisiteur dans SWTOR 😉 .

    -Petit rectification sur les comics Marvel, les 3 premiers issus (sur 6) de l’Episode IV sont sorties avant le film 😉 . De même que l’adaptation en roman, sorti en 1976 (The Adventure of Luke Skywalker).

    -Antonio parle des comics SWTOR (qui sont au nombre de trois et non deux : Menace de Paix, Sang de l’Empire, Soleil Perdues), mais il y a en a bien plus dans cette période, comme je l’ai dit auparavant ^^.

    -A savoir que Marvel réédite aussi les Dark Horse aux seins de leurs collections (Legends Epic Collection).

    -Mara Jade Encore pour Decipher
    http://vignette1.wikia.nocookie.net/starwars/images/f/f3/Newmara.jpg/revision/latest?cb=20060519142246 > illustration pour le jeu de cartes de Star Wars de Wizard of the Coast

    -J’approuve parfaitement tes goûts vidéoludique, Antonio :p .
    KOTOR II, j’ajouterais qu’il y a eu deux facteurs compromettant : Bioware venait tout juste d’être créé et LucasArts leur a donné des délais beaucoup trop courts. Il n’empêche que c’est le jeu le plus profond (la routine habituelle avec Chris Avellone ^^) jamais sorti sur Star Wars.
    Concernant The Force Unleashed, non ce n’est pas canon et non, il n’y aucun rapport avec l’Episode VII, qui oui contient une planète portant le nom de Base Starkiller. Mais cela fait référence au premier nom de Skywalker dans les drafts originaux de Lucas et non au personne du jeu vidéo (qui partage aussi cette origine).
    Disney Infinity est le nom exact (Star Wars est apparu dans la 3.0 du jeu).
    Par rapport à SWTOR et le passage free2play (je me rappelle de notre interview à la Gamescom à ce sujet ^^), je pense que c’est surtout une évolution d’ordre générale de l’industrie et non le temps disponible (après tout, il y a renouvellement démographique) des joueurs. SWTOR n’a été que victime d’un cycle qu’EA n’a pas su anticiper, comme bien d’autres développeurs/éditeurs. Ce qui me fait rire c’est que TESO a suivi exactement le même chemin (c’est dingue les similitudes de communications et de modèle économique) et à subit le même « sort ».
    J’ajouterais que la bataille de Jakku est abordé dans le roman jeunesse Lost Stars (Battlefront n’y répond pas vraiment). Dans le roman, sorti déjà depuis plusieurs mois, on y découvre déjà beaucoup, dont le nom du DSI qui s’est crashé (l’Inflictor) et pourquoi.
    J’ajouterais qu’un jeu vidéo est prévu chez EA-Visceral, orienté action, mais on n’en sait encore très peu sur le sujet:/ !

    Je laisserais un troisième message quand j’aurais le temps de finir l’écoute 😉 .

    Répondre
    1. Jaylini

      Salut !

      Merci pour ces compléments précis. Effectivement, avant l’émission, je ne connaissais que mal la différence entre Clone Wars et The Clone Wars (et je ne faisais pas le distinguo des titres). Le souvenir fort que j’ai de Grievous vient bien du dessin animé Clone Wars. Et effectivement, dans la série The Clone Wars que je suis en train de regarder, le personnage est moins brillant.

      Répondre
  6. Virgile

    Excellent episodes, excellents intervenants, beaucoup de découverte même pour ceux qui connaissent assez bien la saga!

    Si vous faites un épisode sur la saga Alien je veux bien venir défendre prometheus 🙂 <3

    Répondre
    1. Jaylini

      Merci beaucoup ! 🙂

      Alien, c’est une bonne idée. En revanche, défendre Prometheus ? Pauvre de toi !

      Répondre
  7. CronoFlo

    Oh bah ça pour être un bon épisode, c’était un excellent épisode ! Je me suis régalé ! 😀 Et vive les formats longs ! Quand on a un boulot qui impose de conduire ENORMEMENT, c’est fort appréciable d’avoir un long podcast pour se réjouir les oreilles et se tenir éveillé. Bravo les gars, keep the good work on !

    Répondre
    1. Chaos Auteur de l’article

      Merci ca fait bien plaisir d’avoir un retour d’autant plus quand il est aussi sympa que celui la 🙂

      Répondre
  8. Luuke

    Dernière intervention personnelle (entre une révision de civilisation grecque et une autre de l’histoire des supports d’écriture ^^). Don’t worry, c’est la plus courte 😉 .

    -Je corrige l’une de mes précédentes notes : l’adaptation roman porte le titre « Star Wars : From the Adventures of Luke Skywalker » et non « The Adventure of Luke Skywalker »

    -Tiens, j’ai même le spot tv de Shadows of the Empire sous le bras 😉 : https://www.youtube.com/watch?v=FTquhCKnVKE

    -Nien Numb est sullustéen. Spoiler Alert : il revient dans l’épisode VII.

    -Questions parodies musicales, j’en ai une sacré collection sur mon PC, dont celle de la seconde pause musicale. L’un des sujets préférés de ses chansons : Boba Fett ^^. // C’est marrant, mais la pause musicale est tombé juste quand je lisais un article sur la cantina : https://www.yahoo.com/movies/the-star-wars-cantina-scene-the-151216488.html

    -Je ne suis pas d’accord pour dire que l’Episode I a trop d’effets spéciaux, c’est une pirouette intellectuelle. Depuis que la CGI existe et est valable, on en bouffe à toutes les sauces, sans réellement s’en rendre compte. Tous les plans du dernier Mad Max sont retouchés, même dans les décors (le canyon par exemple est complétement factice), pourtant, ça n’en reste pas moins un excellent film. Et c’est justement là le problème : ce n’est pas la CGI, mais la réalisation (+ dialogues et autres) qui font de l’Episode I un film moyen. La CGI n’est qu’un bouc émissaire facile (surtout que l’Episode I ne manquait pas non plus de « praticals effects »).

    -Que les Gungans soient une civilisation en marge de la République ne me choque pas. Naboo est d’abord très éloignée des mondes centraux de la République. Au contraire, ça ajoute en profondeur en terme de worldbuilding : si tous les mondes républicains étaient parfaitement intégré, ce serait trop lisse, trop ennuyeux.

    -Je rejoins Antonio, il n’y a pas tout à jeter dans la prélogie (mais la réalisation et les dialogues n’en font pas parti ^^). Personnellement j’aime beaucoup l’Episode III. Pas autant que l’Episode V, mais quand même, il est bon troisième dans mon classement personnel (V > IV > III > VI > II > I).

    -Mais déjà, comme on l’a appris récemment, l’Episode VI a été travaillé (au niveau scénario) avec une vue marketing. (un des articles à ce sujet : http://blogs.indiewire.com/theplaylist/on-its-30th-anniversary-how-return-of-the-jedi-ruined-star-wars-forever-20130524 )

    -Et oui, c’est avéré, George Lucas s’est entouré de béni-oui-oui, c’est ma principale critique à son sujet d’ailleurs 🙂 .

    -Disney n’apprécie pas l’objectification de Leia dans l’Episode VI et bloque toute représentation de cette dernière de cette façon (comics, figurines, etc). Il n’est pas question de les supprimer, mais d’empêcher la production de toute nouvelle représentation.
    A savoir que Disney interdit aussi que l’on voit des gens qui fument dans les œuvres qui lui appartiennent.

    -Bien qu’étant un encyclopédiste de Star Wars et un grand amoureux de l’UE, perso, je suis assez satisfait du reboot de la saga dans la nouvelle continuité Canon, géré grâce au Story Group. Plus de conflit type TCW vs UE par exemple ^^.

    -Pour Lucas/Disney, j’ajouterais quand même, il faut préciser que Lucas à travailler sur l’Episode VII pendant quelques temps, mais c’est en découvrant cet early draft que Disney à décider de mettre fin à leur collaboration.

    -Le stormtrooper (A black Stormtrooper ?! ^^ https://www.youtube.com/watch?v=wG6A9GFL6tQ ) > Finn.
    A savoir que les figurines Hasbro ont révélé que Rey avait un rôle particulier, j’en dirais pas plus ^^.
    Poe Dameron > Commandant du Black Squadron de la Résistance
    Kylo Ren > Ren n’est pas son nom, c’est son affiliation, les Chevaliers de Ren (on les voit dans le trailer).
    Pour de nombreuses personnes, Maz Kanata semble être un équivalent de Yoda et Phasma un équivalent à Boba Fett (de la bouche même de Gwendoline Christie).

    -Perso j’ai déjà prévu de le voir le VII deux trois fois aussi (surtout que je vais avoir besoin de faire marcher la mémoire pour réaliser des fiches ^^).

    -C’est bien John Williams qui dirige l’orchestre, on a déjà vu une vidéo à ce sujet.

    -D’ailleurs… ce casting de malade pour Rogue One ^^.

    -Dommage que les sujets de jeux de rôle et des romans n’aient pas été traité, mais sinon, je le répète, très bon podcast !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *